Quelques actualités de la RNN de l’Etang Saint-Ladre à Boves (Somme).

@ Guillaume MEIRE
© N.Cottin
Mise en ligne : 
11/04/2019

La RNN de l’Etang Saint-Ladre couvre 13,5 ha d’étangs, prairies humides et marécages plus ou moins tourbeux en contexte alcalin. Elle est gérée par le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie depuis 1992. Le 4ème plan de gestion de la Réserve vient d’être rédigé pour la période 2018 à 2027. Après près de 30 ans de gestion, on peut considérer que le site est aujourd’hui en phase d’entretien et même s’il reste encore des expérimentations à mener dans le registre de la restauration de milieux, l’essentiel est accompli en ce domaine.
Les dernières campagnes d’inventaires, malgré la petitesse du site, ont révélé à nouveau quelques surprises au fond des mares tourbeuses. Aujourd’hui on dénombre ainsi environ 1 100 espèces (faune et flore) alors que certaines familles et groupes n’ont pas encore fait l’objet d’étude spécifiques.
L’intervention du Conservatoire donnera lieu prochainement à la réalisation d’une brochure retraçant l’histoire récente du site à travers quelques évènements marquants qui expliquent le paysage actuel de la Réserve. Elle fera également état des études et suivis réalisés par le Conservatoire depuis 1992, qui ont permis une importante progression des connaissances acquises et leurs prises en compte dans la gestion :  le suivi et la gestion d’une station de Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe) découverte en 1986, l’étude de la répartition du Criquet palustre (Pseudochorthippus montanus) actuellement dans une situation assez précaire sur la Réserve, l’évolution des prairies pâturées extensivement depuis 14 ans, les travaux visant à restaurer des roselières inondables, la prise en compte du Pigamon jaune (Thalictrum flavum) dans la gestion des mégaphorbiaies et prairies pour préserver la Phalène sagittée (Gagitodes sagittata). L’apport de l'analyse combinée des populations de sphaignes et des paramètres physico-chimiques dans la compréhension de l'évolution de la tourbière a par ailleurs fait l’objet d’une intervention dans un colloque en 2017 intitulé « Valeurs et usages des zones humides » organisé par le Conservatoire botanique national de Bailleul.
Les 22 et 23 juin 2019, le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie fêtera les 40 ans d’existence de cette quarantième réserve naturelle nationale. Espérons que le public amateur et simplement curieux de nature répondra présent.
Et deuxième bonne raison de nous rejoindre ce weekend du 22 et 23 juin à Boves : en 2019, le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie fête lui aussi ses 40 années d’existence. Une belle réussite.
 

Région : 
Réserve(s) concernée(s) : 

Menu mentions