Lynx sur la Haute Chaîne du Jura : premiers résultats des pièges photographiques (01)

installation d'un piège photographique © RNN Haute-Chaine du Jura
Lynx © RNN Haute-Chaine du Jura
Lynx © RNN Haute-Chaine du Jura
Piège photographique © RNN Haute-Chaine du Jura
Mise en ligne : 
02/03/2018
Piloté pour la première fois par la Réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura en 2015, un suivi du lynx boréal, à l’aide de pièges photographiques, a été renouvelé entre février et mai 2017. Il a été réalisé sur la Haute Chaîne du Jura. Cette étude résulte d’un travail de collaboration entre la Réserve naturelle et l’unité Prédateurs de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS).

Le suivi des lynx par pièges photographiques a pour objectifs d’obtenir des indications sur le nombre et la densité de lynx dans une région spécifique. Grâce à la coloration spécifique du pelage, les lynx peuvent être identifiés individuellement sur la base des photographies.
26 pièges photographiques ont été installés dans 13 sites prédéfinis. Ces appareils sont restés actifs durant 85 jours et ont été relevés tous les 15 jours en moyenne par les agents de la Réserve naturelle, de la Communauté de communes du Pays de Gex, de l’ONCFS, de l’Office national des forêts, de la Fédération des chasseurs de l’Ain ainsi que par quelques bénévoles.
Les images de lynx réalisées ont été exploitées et comparées avec celles déjà présentes dans la base de données de l’ONCFS.
Durant cette session, des lynx ont été photographiés sur 54 % des sites. Sur l’ensemble des 46 photographies cinq lynx différents, tous adultes indépendants, ont été identifiés. Quatre de ces cinq adultes avaient déjà été photographiés en 2015. Deux jeunes ont été recensés aux côtés d’une femelle connue sur la Haute Chaîne depuis 2012.
Les cinq lynx recensés dans la région étudiée (674 km2) donnent une densité approximative de 0.8 lynx pour 100 km2 d’habitat favorable. Cette densité est plus basse que celle observée dans le même secteur en 2015 (1.2 lynx pour 100 km2).
La campagne photographique d’ores et déjà programmée pour 2019 devrait permettre de confirmer ou d’infirmer cette tendance. Le suivi de l’état des populations des grands carnivores étant un objectif prioritaire clairement défini dans le plan de gestion de la Réserve naturelle.
Le lynx boréal figure parmi les espèces de carnivores inscrites sur des listes internationales, européennes, nationales ou régionales justifiant la nécessité d'une protection ou la mise en place de mesures de conservation du fait des menaces qui pèsent sur elles.
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la Réserve naturelle au 04.50.41.29.65.
Site internet : https://www.rnn-hautechainedujura.fr/

 

Réserve(s) concernée(s) : 

Menu mentions