Alliances Mondiales pour l'eau et le Climat

Alliances mondiales pour l'Eau et le Climat
Mise en ligne : 
28/11/2017
Ouverture du site Internet des "Alliances Mondiales pour l'eau et le Climat" pour soutenir la mise en œuvre de l'Accord de Paris dans le secteur de l'eau.

 

 
 
www.alliances-eau-climat.org
Les Alliances Mondiales pour l'Eau et le Climat - AMEC - ouvrent leur site Internet pour informer tous les acteurs impliqués sur les actions engagées pour lutter contre les effets du changement climatique dans le secteur de l’eau.
Créées lors de la COP22 de Marrakech en 2016, « les Alliances Mondiales pour l'Eau et le Climat – AMEC », regroupent les quatre « Alliances » des Bassins (Pacte de Paris), des Mégapoles, du Dessalement et des Entreprises, elles-mêmes constituées à la COP21 de Paris un an plus tôt. Elles représentent aujourd'hui plus de 450 organisations dans le monde, qui se sont conjointement engagées, à mobiliser leurs partenaires, à identifier et à diffuser les bonnes pratiques et soutenir le développement de nouveaux projets par des acteurs de terrain impliqués dans l'adaptation au changement climatique et la résilience du secteur de l'eau douce continentale.
 
L’eau douce est en effet une des toutes premières victimes du changement climatique : il faut agir vite, avant qu’il ne soit trop tard et une mobilisation de tous les acteurs est indispensable au niveau mondial, afin de mettre en place, de façon urgente, des programmes nécessaires pour prévenir les effets du réchauffement et s’y adapter.
Dans 93% de leurs Contributions Nationale (INDC), les pays ont identifié l'eau comme étant la clé de l'adaptation. Comme l'eau est essentielle pour la santé humaine, la sécurité alimentaire, la production d'énergie, la productivité industrielle, le tourisme, la navigation, la biodiversité, en plus des besoins humains fondamentaux, sécuriser les ressources en eau signifie assurer la sécurité dans tous ces domaines du développement économique, social et environnemental.
 
Le site Internet des « Alliances » se veut une vitrine de l’Eau et du climat, et notamment des progrès positifs réalisés par des projets phares sur l'adaptation de l'eau lancés à la COP21 et la COP22, tels que le système d'information hydrologique du fleuve transfrontalier du Congo, la gestion intégrée du fleuve Hai en Chine, le renforcement du nouvel Organisme Métropolitain de Mexico pour le Drainage Pluvial Urbain ou le projet de coopération « Eco-Cuencas » sur l’adaptation au changement climatique entre pays européens et andins, la gestion du fleuve Sebou au Maroc, la création du Centre de Formation « Hydrus » sur l'adaptation de l'eau au climat de Brasilia, la coopération entre les Agglomérations de Paris et de Manille, le lancement d'une plateforme euro-méditerranéenne d'information sur l'eau ou l'utilisation future du satellite SWOT pour les observations hydrologiques de la terre, entre autres…
Il informera de l’activité des Alliances constitutives de l’AMEC, des manifestations internationales sur l’eau et le climat et de leurs conclusions, des projets incitatifs de nouvelles approches et des publications intéressantes sur le sujet.
Il sera aussi le porteur d’un « incubateur de nouveaux projets », pour faciliter leur financement auprès des différents « Fonds Climat », notamment, pour qu’à côté des projets d’infrastructures classiques, soient mieux financés l’amélioration de la connaissance des ressources et des impacts du changement climatique, le développement des capacités, la gouvernance, le monitoring, l’évaluation des politiques ou le recours à des solutions fondées sur la nature.
Il sera bien entendu enrichi des conclusions de la « Journée d’Action pour l’eau et le Climat » qui se tiendra officiellement le Vendredi 10 Novembre prochain dans le cadre officiel de la COP23 de Bonn et réunira tous les acteurs concernés.
 
Les Alliances Mondiales pour l'Eau et le Climat (AMEC) regroupent :

  1. L'Alliance des 360 signataires du Pacte de Paris sur l'eau et l'adaptation au changement climatique dans les bassins des rivières, des lacs et des aquifères, dans 94 pays, animée par le RIOB en partenariat avec la CEE-ONU,
  2. L'Alliance des Entreprises pour l'Eau et le Changement Climatique - BAFWAC, lancée par le « Carbon Disclosure Project - CDP », le « CEO Water Mandate », le Conseil Mondial des Affaires sur le Développement Durable et SUEZ, qui compte aujourd'hui 44 organismes membres, dont 30 entreprises de premier plan,
  3. L'Alliance des Mégapoles pour l'Eau et le Climat, animée par l'UNESCO, ICLEI, le SIAAP et Arceau-IDF, regroupant 16 Mégalopoles pour une population totale de plus de 300 millions d'habitants,
  4. L’Alliance du déssalement durable, réunissant plusieurs dizaines d’entreprise et de centres de recherche dans ce domaine.
  5.  

Contacts :
Pour l'Alliance des signataires du "Pacte de Paris" sur l'eau et l'adaptation au changement climatique dans les bassins :

  • Jean-François DONZIER, Secrétaire Général du RIOB, jf.donzier [at] riob.org
  • Christiane RUNEL, Directrice de la Communication du RIOB, jf.donzier [at] riob.org

Pour l’Alliance des mégapoles :

  • Alexandros MAKARIGAKIS, UNESCO-IHP, a.makarigakis [at] unesco.org
  • Joakim GIACOMONI, SIAAP, joakim.giacomoni [at] siaap.fr
  • Irina SEVERIN, ARCEAU-IdF, irina.severin [at] arceau-idf.fr
  • Maryke van STADEN, ICLEI, maryke.van.staden [at] iclei.org

Pour l’Alliance des entreprises :

  • Sebastien PEILLON, SUEZ, sebastien.pellion [at] suez.com

Pour l’Alliance du dessalement :

  • Mrs Martine MAMLOUK, martine.mamlouk [at] engie.com

www.alliances-eau-climat.org
www.riob.org
www.eaumega.org
 

 

 

Menu mentions